BPJEPS sport automobile


 Les objectifs de la formation

L’obtention du diplôme BPJEPS spécialité Sport Automobile permet à son détenteur de devenir moniteur de pilotage automobile. Il pourra exercer ses activités dans différents secteurs (éducatifs, sportifs ou loisirs) de manière indépendante. Il devra donc mettre en place différents projets d’animation, d’initiation ou de perfectionnement au pilotage, dans toutes les différentes formes de pratique, pour l’ensemble du public et dans tous les milieux.

La détention de ce diplôme ouvre donc l’accès à de nombreuses activités centrées autour de l’automobile : l’accueil du public ou l’animation des activités en passant par l’entretien et la maintenance des installations.

Les exigences préalables et tests – BPJEPS Sport Automobile


style= »display:block; text-align:center; »
data-ad-layout= »in-article »
data-ad-format= »fluid »
data-ad-client= »ca-pub-4159394873734485″
data-ad-slot= »1760024601″>

Le BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport) Sport Automobile est un brevet professionnel marqué par plusieurs étapes importantes. Après un stage de pilotage préparatoire (proposé dans certains centres), il faut satisfaire aux pré-requis. Ceux-ci impliquent de justifier d’un bon niveau de conduite. Le conducteur doit alors maîtriser des techniques précises, comme le roulage transversal (trajectoires, double

shutterstock_117390316

 débrayage, talon pointe, etc…), le freinage avec le freinographe et la maîtrise du véhicule lors d’une perte d’adhérence. Si le pilote est déclaré apte à maîtriser ses techniques, il participe à l’épreuve chronométrée pour les mettre en application. Cette épreuve validera la première étape des pré-requis.

Dans certains cas, ses épreuves n’ont pas lieu et on passe directement à un test de sélection. Il s’agit bien souvent d’un oral pour juger des motivations et d’un écrit autour du sport automobile. A noter qu’il faut disposer des critères suivants pour pouvoir prétendre entrer sur ce BPJEPS

  • Disposer du permis de conduire
  • Etre titulaire du PSC1 (Premiers Secours Civiques 1) (ou AFPS)
  • Etre âgé de 18 ans minimum
  • Fournir un certificat médical attestant que le candidat peut participer à la formation

Le positionnement

Le positionnement englobe des tests qui vous permettront de justifier des compétences spécifiques. Aussi, le positionnement est l’étape qui analyse l’étendue du savoir-faire du futur moniteur dans l’ensemble des domaines qu’il sera amené à traiter. Les tests se présentent sous la forme d’un questionnaire,  d’un écrit ou d’un oral, traitant de sujets divers (communication, animation, réglementation, mécanique, information…). Il sert à établir un parcours personnalisé de formation, en termes d’heures et de contenu. Deux dates de tests sont programmées chaque année avec pour chacune, une durée de 3 jours. Ces tests ont une durée de validité de 3 ans ce qui permet de confirmer les compétences et débuter la formation plus tard.

Formation et certification

Une session de formation s’étend généralement entre 7 et 12 mois en alternance. Cependant, il est possible parfois d’allonger la durée de formation, et de la réaliser en 2 ou 3 sessions. De ce fait, la formation peut se dérouler sur 2 à 3 ans maximum  La formation est composée de parties théoriques (les cours qui représentent environ 600 heures) et de parties pratiques (pilotage sur circuit qui représentent environ 650 heures) ainsi que de terrain.

Les personnes ayant déjà de l’expérience peuvent quant à eux, faire une demande de VAE (Validation des Acquis de l’Expérience), s’ils peuvent justifier au moins 2400 heures minimum de 36 mois cumulés d’expérience dans le monitorat automobile.

Le jury analyse et valide en fin de formation, pour délivrer le diplôme si le candidat a validé les étapes intermédiaires soumises à validation.

Les Unités Capitalisables

Pour l’obtention du diplôme, le candidat doit valider 10 Unités Capitalisables qui sont autonomes et validées indépendamment des autres. La validation de chaque Unités Capitalisables dépend exclusivement du jury.

  • UC 1 : Communiquer dans des situations de la vie professionnelle
  • UC 2 : Prendre en compte les caractéristiques des publics
  • UC 3 : Préparer un projet ainsi que son évaluation
  • UC 4 : Participer au fonctionnement de la structure et à la gestion de l’activité
  • UC 5 : Préparer une action d’animation de loisir ou sport automobile
  • UC 6 : Encadrer un groupe dans le cadre d’une action d’animation de loisir du sport auto
  • UC 7 : Mobiliser les connaissances à la conduite des activités de loisir du sport auto
  • UC 8 : Conduire une action éducative dans le champ de la mention choisie
  • UC 9 : Maitriser les outils ou technique dans la mention choisie
  • UC 10 : Le pneumatique : Avoir assimilé la génération des forces d’adhérence, de comportement du véhicule.

Que puis-je faire et quelles sont les mentions ?

A la fin de cette formation, le diplômé moniteur de pilotage automobile est en capacité de mettre en œuvre des projets d’animation, d’initiation et de perfectionnement liés à la pratique du pilotage pour tout public, dans tous les milieux et dans les différentes mentions de la spécialité. Voici les différentes mentions, selon les centres de formation :

  • Circuit
  • Karting
  • Perfectionnement du pilotage
  • Rallye
  • Tout terrain

Tags: ,


Vous aussi, participez !

Des questions ? Des suggestions ? Utilisez le forum et profitez de notre communauté !
Une erreur ? Une correction ? Contactez-nous



Back to Top ↑


  • Centres partenaires

    SGI

  • Forum

    Participez avec nous, rendez-vous sur le forum !

  • Rechercher votre centre de formation

  • Votre centre par région

  • Contact