Sports et handicaps


Tout animateur sportif ou éducateur sportif doit s’adapter à son public. Que celui-ci se compose d’enfants, de personnes âgées ou bien alors de personnes handicapées, les activités doivent être en adéquation complète.

Le public de l’animateur sportif

A moins de suivre une formation BPJEPS pour un public spécifique, un animateur sportif ne peut pas trop savoir à l’avance quel type de public il aura à encadrer. Il en va de même pour les offres d’emplois dans les métiers du sport : certaines sont destinées à des publics homogènes alors que d’autres laissent place à des groupes hétérogènes. On entend par là, qu’un groupe d’élèves sportifs peut se composer de personnes handicapées (physique ou mental) et de personnes valides.

L’importance de s’adapter

Quelle que soit la composition du groupe, il est primordial de créer une unité entre chaque membre du groupe en question. Pour cela, les activités sportives doivent non seulement répondre aux attentes de chacun des membres, mais aussi s’adapter aux capacités physiques et intellectuelles de chacun.

Dans ce but, il est parfois nécessaire de créer des groupes de niveaux où chacun se sentira à l’aise et en confiance. Dans un groupe, à plus forte raison lorsque des personnes atteintes de handicap sont présentes, il est important de faire en sorte que personne ne se sente mis à l’écart et délaissé. La formation de groupes de niveaux permettra cela. Mais restez vigilant. Pour une osmose complète du groupe, aménagez toujours des temps d’activités en groupe complet.

L’importance de la communication

La communication est bien évidemment la clé de la réussite. En début de séance de sport ou bien alors au début de l’année du groupe d’activité, il est important de connaître les points positifs mais aussi les limites de chacun. Si chaque membre du groupe s’ouvre aux autres en partageant ses capacités et ses difficultés, cela créera un sentiment d’égalité.

Dans les groupes d’enfants, cette phase de communication est primordiale. Les informer sur le handicap de leur(s) camarade(s) permettra de les faire se respecter les uns les autres.

Avoir des personnes handicapées dans son groupe d’activité sportive est loin d’être un handicap pour la bonne mise en place de l’activité. Au contraire, il s’agit de moments enrichissants pour l’intégralité du groupe !


Vous aussi, participez !

Des questions ? Des suggestions ? Utilisez le forum et profitez de notre communauté !
Une erreur ? Une correction ? Contactez-nous



Comments are closed.

Back to Top ↑


  • Centres partenaires

    SGI

  • Participer

    Proposer une actualité – Contactez-nous

  • Forum

    Participez avec nous, rendez-vous sur le forum !

  • Rechercher votre centre de formation

  • Votre centre par région

  • Contact