Vers une augmentation de la pratique sportive ?


Depuis peu, Strasbourg expérimente le sport sur ordonnance, c’est-à-dire la prescription par un médecin d’une ou plusieurs activités sportives à un patient. Si cette pratique vient à se généraliser, les coachs sportifs connaîtront une augmentation de la demande. En effet, le sport ne sera plus seulement un loisir, mais une méthode de soins. Retour sur ce nouveau concept.

Du sport sur ordonnance : pour qui ?

Le sport sur ordonnance a pour but de soigner les patients qui souffrent d’obésité et de surpoids, mais aussi ceux atteints de diabète, d’hypertension ou encore de maladies cardiovasculaires. Avec la pratique du sport, les personnes visées adoptent un nouveau mode de vie, plus sain et sans médicaments.

Quel sport ?


style= »display:block; text-align:center; »
data-ad-layout= »in-article »
data-ad-format= »fluid »
data-ad-client= »ca-pub-4159394873734485″
data-ad-slot= »1760024601″>

L’expérience offre aux patients une liste de choix de sports tels que la piscine, la gym ou encore le vélo, parmi lesquels le patient choisi le sport qui l’intéresse le plus. Bien évidemment, en fonction des maux à soigner, le médecin va aiguiller le « malade » vers le sport le plus adéquat.
C’est également le médecin qui choisit la durée et la fréquence du traitement sportif. Un suivi médical est alors mis en place pour suivre l’évolution des améliorations.

Premiers résultats

Les patients apprécient dans un premier temps la gratuité des activités physiques et sportives. Avec l’ordonnance et le remboursement par la sécurité sociale, le frein financier est ainsi levé. Cependant, les séances de sport ne sont plus remboursées à la fin de la période prescrite. C’est alors que deux groupes se forment : ceux qui ont pris goût à l’activité et qui l’intègrent à leur mode de vie, et ceux qui abandonnent.

Les avantages

Les personnes, grâce à ce concept, se familiarisent avec le sport et apprennent à l’apprécier. Les coachs sportifs s’occupent exclusivement des patients. Étant tous dans une situation similaire, ceux-ci apprécient de se retrouver en petit comité plutôt que d’aller dans d’autres structures où se retrouvent des sportifs habitués.

Combien ça coûte ?

Pour les maladies citées plus haut, obésité, surpoids, maladies cardiaques, hypertension et diabète, un traitement médicamenteux est généralement nécessaire à vie si le mode de vie n’est pas sain. Faire du sport de façon régulière, à raison de trente minutes par jour, diminuerait grandement ce besoin de médicaments.
A raison d’une activité sportive régulière, l’ordonnance de sport coûterait trois fois moins cher que des ordonnances régulières et nombreuses de médicaments.

Tant pour les médecins que pour les patients, mais aussi pour les coachs sportifs, la généralisation de ce type d’ordonnance serait grandement appréciée.


Vous aussi, participez !

Des questions ? Des suggestions ? Utilisez le forum et profitez de notre communauté !
Une erreur ? Une correction ? Contactez-nous



Comments are closed.

Back to Top ↑


  • Centres partenaires

    SGI

  • Participer

    Proposer une actualité – Contactez-nous

  • Forum

    Participez avec nous, rendez-vous sur le forum !

  • Rechercher votre centre de formation

  • Votre centre par région

  • Contact